PostHack - Rémi Vincent - Design d'expériences humaines

12 bonnes pratiques pour une bonne hygiène numérique

Tout comme il est recommandé, pour être en bonne santé, de se laver les mains régulièrement ; dans nos usages « digitaux », avec l’usage importants d’outils numériques, il est fortement conseillé d’acquérir de bonnes pratiques et de bonnes habitudes pour se protéger des différents risques encourus.

La plupart ne nécessitent aucune connaissance technique particulière mais simplement du bon sens.

Sécuriser son authentification

  • Choisir avec soin ses mots de passe et les mettre à jour régulièrement
  • Ne pas s’appuyer les yeux fermés sur les systèmes biométriques
  • Si vous avez à utiliser des outils ou des appareils inconnus pour vous authentifier, activer auparavant la double authentification dès qu’elle est proposée
  • Ne pas stocker ses mots de passe par écrit de manière accessible (carnet à proximité de l’ordinateur ou Post-It sur l’écran… )

Mettre à jour régulièrement ses logiciels

  • Procéder à la mise à jour régulière de vos systèmes d’exploitation de l’ensemble de vos terminaux numériques connectés et des logiciels installés

Connaitre ses utilisateurs et ses prestataires

  • Utiliser son compte utilisateur personnel et en cas de prêt, préférer un compte utilisateur invité sans droits étendus d’administration
  • Identifier l’ensemble des programmes que vous connaissez et utilisez, des services actifs et des extensions de navigateurs installées

Effectuer des sauvegardes régulières (H, J, S & M)

  • Automatiser des sauvegardes automatiques chiffrés de l’ensemble des appareils dans le cloud,
  • Faire des sauvegardes distinctes sur différents supports,
  • Faire différents types de sauvegarde à intervalles réguliers et les archiver séparément.

Sécuriser ses connexions

  • Naviguer le plus souvent possible à l’aide d’un VPN,
  • Personnaliser votre accès wifi personnel,
  • Utiliser HTTPS everywhere et forcer l’usage du chiffrement entre votre navigateur et les serveurs des pages web que vous visitez.

Etre aussi prudent avec tout ses outils digitaux et objets connectés

  • Identifier l’ensemble des appareils connectés auxquels vous accédez,
  • Sécuriser l’ensemble des appareils connectés domestiques en utilisant un système de pare-feu s’ils doivent accéder individuellement à Internet,
  • Ne pas connecter de gadgets ou de dispositifs de stockage (carte mémoire, clé USB) inconnus.

Protéger vos données lors de vos déplacements

  • Toujours se déplacer avec le minimum de données sur ses appareils,
  • Éteindre complètement l’ensemble de ses appareils électroniques en cas de contact avec les autorités (garde à vue, franchissement de douanes),
  • Préférer le partage de données via une URL que via un support de stockage.

Utiliser un système de mail sécurisé

Télécharger ses programmes de sources sûres

  • Se fier uniquement aux programmes officiels,
  • Ne pas utiliser de programmes crackés,
  • Télécharger les programmes depuis les miroirs de téléchargement ou depuis les stores ou les sites officiels des éditeurs.

Etre vigilant dans ses paiements sur internet

  • Vérifier l’URL en HTTPS du tunnel d’achat et de l’interface de paiement,
  • Préférez le paiement via un service tiers reconnu type PayPal lors de transactions sur des sites inconnus

Séparer usages personnels et professionnels

Prendre soin de ses informations personnelles, professionnelles et de son identité numérique