Dans le cadre de l’incubateur IESA sur les projets liés à la Culture, je suis intervenu pour initier les « incubés » aux méthodes agiles.

Faire découvrir l’agilité, mais surtout faire prendre conscience des méthodes et des bénéfices pouvant être tirés des méthodes Agiles n’est pas chose aisée.

Après une « petite introduction » et une remise en perspective de la gestion de projet, nous avons basculé en mode « serious gaming ».

J’ai donc fait jouer les participants, à l’aide de Post-it et de Légos pour découvrir par petit groupe, les différents principes itératifs et l’organisation à mettre en oeuvre pour arriver à créer ensemble, collaborativement, différents livrables.

Utiliser d’autres moyens d’apprendre, et en particulier à l’aide du jeu permet une meilleur appréhension de la part d’un groupe, et en particulier quand le groupe est hétérogène comme c’est le cas dans ce type de cursus.